STAGE « DÉCOUVERTE »

CATASTROPHINITIATION

Ce stage d'initiation à la catastrophe enseigne

les bases fondamentales de « La Comédie

Accidentogène » à savoir, se relâcher,

se gainer, se déséquilibrer, tomber,

frapper, glisser, rater et se coincer

sur et avec différents supports.

En parallèle de ces techniques j'aborde

les triches, les appuis, les tensions

musculaires, le rythme et bien d'autres jouets à assimiler pour bien se catastrophysiquer !

Les techniques apportées sont ensuite

mises en situation afin de mettre l'accent

sur la synchronisation, le contrôle, le réglage

et la précision gestuelle.

Enfin, je donne la place au jeu, le plus souvent

en solo et à travers les improvisations

nous verrons, en autres, l'importance

du travail sur la sincérité, l'instinct de survie,

les états, les réactions et le timing.

Ce stage est destiné aux personnes

qui veulent découvrir cette discipline

sans vouloir pour autant la mettre

en œuvre professionnellement.

Il s’apparente plus aux œuvres

de Laurel et Hardy que de Buster Keaton. 

Durée : Entre 1 et 2 jours
          (Min. : 6h​ - Max. : 12h)
 

STAGE « LA COMÉDIE

PHYSIQUE »

ANATONOMIE DE L'ACCIDENT

ANATOMIE DU « GAG ACCIDENTÉ »

POUR UNE AUTONOMIE (RÉ)CRÉATRICE...

Ce stage d'une durée minimum de 4 jours donne par définition plus de temps

que le stage « Découverte » pour explorer

les possibillitées qu'à le corps humain

à provoquer une catastrophe mais aussi et surtout, il permet d'aborder

la réaction du personnage

face à l'adversité, c'est-à-dire le jeu !

Un personnage chutant dans la rue

sera certes drôle, mais l’événement

ne sera un gag que s’il s’inscrit en travers

du récit, s’il provoque par son inopportunité

une saute, un bégaiement de l’action.

L’idée de Bergson se vérifie encore

« Le mécanique plaqué sur du vivant

comme cause du rire. »

(« Modernité du burlesque »

par Frédéric Favre)

En effet, la réussite d'un « gag accidenté »

ne porte pas seulement sur l'action

(l'éxécution technique de l'accident)

mais également dans la manière

de l'amener et dans ses conséquences

sur le(s) personnage(s) et la situation.

Ce stage donne donc la part belle

au développement de la fantaisie propre

à chacun et à l'écriture de routines

catastrophiques.

Il est particulièrement destiné

aux professionnels qui souhaitent intégrer

cette discipline dans leur spectacle.

Durée : Entre 4 et 10 jours
          (Min. : 24h - Max. : 54h)

 

STAGE « À LA RUE »

TRAINING & PARKOUR CATASTROPHIQUE

Ce stage propose de se confronter essentiellement à l'environnement urbain.

Trottoirs, murs, bancs, barrières, arbres, buissons, escaliers, poteaux, poubelles, …

La ville est un terrain de jeu formidable

pour un piéton empôté et malchanceux !

Ces supports extérieurs demandant plus

de maîtrise corporelle qu'un travail en salle

c'est pourquoi, il est nécéssaire d'avoir assimilé les bases sur un autre stage.

Les matinées sont consacrées au training,

à l'exploration et à la répétition technique

des situations qui seront jouées en rue l'aprés-midi. À noter qu'il est possible de venir tester une séquence de votre spectacle

car, en dehors de la technique, l'autre intérêt

de ce stage est de se confronter

à un « vrai » public.​

Ce stage est particulièrement destiné

aux professionnels qui jouent des spectacles

spécifiquement in situ.

Durée : Entre 1 et 2 jours
          (Min. : 6h - Max. : 12h)

 

« LA CASCADE BURLESQUE »
OU LA CATASTROBATIE

À la différence des autres stages, celui-ci demande une bonne condition physique

et des bases en acrobatie. Si ce n’est pas le cas, il sera demandé une forte motivation

pour la prise de risque physique sachant les coups et les courbatures que cela implique.

En effet, les techniques abordées s’apparentant plus aux œuvres

de Buster Keaton qu'à celles de Laurel

et Hardy, elles demandent, par conséquent, plus d'engagement

et de maîtrise corporelle.

Chutes spectaculaires, chocs et coups violents, faux combats, maladresses

acrobatiques en duo, accident avec du mobilier sont, entre autres, au menu.

Suivant la durée du stage, le nombre « d’actions accidentées »

abordées est plus importantes et le jeu plus développé.

Ce stage est particulièrement destiné aux personnes pratiquant

une discipline de cirque ou qui s’en apparente.

Durée : Entre 1 et 4 jours
          (Min. : 6h - Max. : 24h)
La plupart de ces stages se veulent accessibles à tous. Sportifs réguliers ou pas et artistes de tous horizons.
Toutes les techniques abordées sont adaptables aux capacités physiques et au style de jeu de chacun.
Il ne s’agit pas de devenir des « Bruce Lee du burlesque » !
Bien au contraire, le « petit » et la finesse gestuelle est ma quête du Graal.
Cependant, cette discipline est fortement recommandée à ceux qui ont des aptitudes à faire les imbéciles.
C'est-à-dire des facilités dans le ridicule et l'envie d'en faire profiter les autres.

© Stage à Shanghai, Chine (2011)

© Photo Lili La Gamelle - Stage au Circ Cric en Catalogne (2018)

« LA CATASTROPH’INITIATION »

INITIATION À LA CATASTROPHE
 

Ce stage enseigne les bases de « La Comédie Accidentogène » à savoir,

les déséquilibres, les chutes, les décontractions, les chocs, les coups,

les glissades, les ratages et les coinçages.

En parallèle des techniques, j'aborde la biomécanique, l’interprétation,

la précision et le contrôle du mouvement ainsi que d’autres jouets

à assimiler pour bien se catastrophysiquer !

 

Une fois l’accident assimilé, place aux techniques de jeu et à l’improvisation.

Par ce biais, nous verrons l’importance du travail sur la sincérité, les états,

les émotions, les réactions et la reconstruction. 

 

Ce stage est destiné aux personnes qui veulent découvrir cette discipline

sans pour autant vouloir la mettre en œuvre professionnellement.

Les accidents abordés s’apparentent plus au travail de Stan Laurel

que de Buster Keaton, par conséquent, ils sont accessibles

à toutes les conditions physiques.

 
DURÉE : ENTRE 1 ET 2 JOURS
 
La plupart de ces stages se veulent accessibles à tous. Sportifs réguliers
ou pas et comédiens de tous horizons.
Toutes les techniques abordées sont adaptables aux capacités physiques
et au style de jeu de chacun.
Il ne s’agit pas de devenir des
« Rémy Julienne du burlesque » !
Bien au contraire, le « petit » et la finesse gestuelle est ma quête du Graal.
Cependant, cette discipline est fortement recommandée à ceux qui ont des aptitudes
à faire les imbéciles.
C'est-à-dire des facilités dans le ridicule
et l'envie d'en faire profiter les autres.

© Stage à Shanghai, Chine (2011)

© Photo Mélanie Paccoud avec Matthieu Caron (2016)

© Photo Laure Sornique avec Pierre Vergne (2016)

© Photo Laure Sornique

avec François Salort (2016)

« LA COMÉDIE PHYSIQUE »

ANATONOMIE DE L'ACCIDENT
 

ANATOMIE DU GAG ACCIDENTÉ POUR UNE AUTONOMIE CRÉATRICE

Ce stage d’une durée minimum de 5 jours donne par définition plus de temps

que le stage « Catastroph’Initiation » pour explorer l’étendue des gaucheries

et le foutoir qui en résulte mais aussi et surtout, il aborde le jeu et l’écriture.

Ces derniers étant les clefs essentielles du succès de cette discipline !

 

En effet, la réussite d’un « gag accidenté » ne porte pas seulement

sur l’exécution technique de l'action mais également, et pour beaucoup,

sur la lisibilité et l’interprétation de la situation, de l’élément déclencheur

et des répercussions sur le personnage et la situation initiale.

 

Par conséquent, ce stage donne la part belle au développement

de sa fantaisie face à l’adversité et apporte les notions indispensables

pour la création d’une routine catastrophique.

Ce stage est particulièrement destiné aux artistes comiques

qui souhaitent intégrer une séquence accidentée dans leur spectacle.

 
DURÉE : ENTRE 5 ET 7 JOURS

 

© Photo Mélanie Paccoud

avec Loïc Aubet (2016)

© Photo Lili La Gamelle

avec Hélène Maek (2016)

© Photo Mélanie Paccoud

avec Olivier Clément (2016)

© Photo Lili La Gamelle

avec Gonzalo Alarcon (2016)

LES STAGES CATASTROSPÉCIPHICS

« LA MANIP' CATASTROPHIC »

L’OBJET, PARTENAIRE DE CHOCS
ET INCOMPÉTENCE MANIPULATOIRE

Ce stage propose d’explorer les accidents spécifiques à la manipulation d’objet

et de mobilier. De l’incident à l’accident, voir idéalement jusqu’au chaos,

il offre un large éventail de maladresses et donne les clefs du jeu associé.

 

Les références de cette pédagogie sont les bourdes de la vie quotidienne.

Ratages, rattrapages, glissades, emmêlages, renversements, accrocs, chocs,

coups, dévastations, désordres sont, en autres, au menu.

Bref, dégâts matériels et séquelles physiques en prévision !

 

Un large choix d’objets est proposé mais il est également possible d’apporter le sien.

Si vous pratiquez une discipline artistique basée sur la manipulation comme,

la magie et la jongle ou si vous avez des accessoires de prédilection

liés à un spectacle, n’hésitez pas à les apporter.

D’une savonnette à un jeu de carte en passant par un costume, des massues,

un plat de pâtes, du scotch ou une paire de lunettes, tout est possible !

 

Ce stage est particulièrement destiné aux artistes comiques

qui souhaitent intégrer de la maladresse gestuelle dans leur spectacle.

DURÉE : ENTRE 2 ET 5 JOURS

© Photo Lili La Gamelle avec Lucas Ecuer Desvignes & Vincent Martin (2016)

« LE PARTENAIRE CATASTROPHIC »

ÊTRE ACCOMPAGNÉ PAR
UNE CATASTROPHE AMBULANTE

Être accompagné par un partenaire maladroit ou être deux catastrophes ambulantes,

ce stage propose de révéler des personnages propices à la maladresse

comme le célèbre duo « Laurel et Hardy ».

Le succès du jeu accidenté en duo est intimement lié aux rapports qu'entretiennent

les deux imbéciles. C'est pourquoi, il est préférable d'avoir déjà goûté au plaisir

d'être accompagné. Si ce n'est pas le cas, il est demandé une solide expérience

du travail en solo.

 

De l’acrobatie « bidesque » aux gestes plus quotidiens, en passant par les baffes,

les unions et autres chamailleries, chaque situations amèneront à vouloir décider

continuellement d'une séparation avec son acolyte sans évidement jamais

réellement pouvoir !


Ce stage est particulièrement destiné aux artistes comiques

ayant un ou plusieurs partenaires de jeu et qui souhaitent intégrer

de la maladresse et du faux combat dans leur spectacle.

DURÉE : ENTRE 2 ET 3 JOURS

© Photo Yves Kerstlus - Initiation au Faux Combat pour le Kino Kabaret de Bruxelles (2016)

© Photo Lili La Gamelle

avec Jordi Paraneda (2016)

© Photo Lili La Gamelle

avec Blandine Desvignes & Tristan Zerbib (2016)

« LA CASCADE BURLESQUE »
OU « CATASTROBATIE »

À la différence des autres stages, celui-ci demande une bonne condition physique

et des bases en acrobatie sont les bienvenues. Si ce n’est pas le cas,

il sera demandé une forte motivation pour la prise de risque physique

sachant les éventuels hématomes et les courbatures que ce travail peut générer.

 

Les techniques abordées s’apparentent plus aux œuvres de Buster Keaton

qu'à celles de Laurel et Hardy, elles demandent par conséquent, des qualités

d'engagement, de conscience et de maîtrise corporelle. Sans oublier un goût

prononcé pour se foutre à l'eau et mouiller sa chemise !

 

Chutes spectaculaires, chocs et coups violents, faux combats, maladresses

acrobatiques, accidents avec mobilier, murs et portes sont, entre autres, proposés.

Suivant la durée du stage, le nombre de gags accidentés abordés,

l'approfondissement du jeu et l'apport d'outils sur les fondamentaux d'écriture

sont plus ou moins développés.

Ce stage est particulièrement destiné aux artistes comiques pratiquant

une discipline de cirque ou qui s’en apparente et qui souhaitent intégrer

une séquence accidentée dans leur spectacle.

DURÉE : ENTRE 2 ET 5 JOURS

© Photo Lili La Gamelle avec Blandine Desvignes (2016)

CONFÉRENCE

SUR LE BURLESQUE

« LA GRAVITÉ JOYEUSE »

Accompagnée d’une projection d’extraits

des plus grandes œuvres cinématographiques

et scéniques, cette conférence retrace

l’histoire du burlesque de ses origines

à nos jours.

Cette conférence peut faire écho

avec le programme pédagogique d’une école

(ou d'une autre structure)

et peut être agrémentée de l’histoire

sur « l'Art Clownesque » si vous le souhaitez.

Durées : Mini Conf' : 30mn
           Conf' complète : 1h
 
COACHING PERSONNAGISÉ

Vous souhaiter intégrer une séquence accidentée dans votre spectacle,

dans un film ?

Vous partez de rien ou vous avez déjà commencé à travailler ?

Vous rencontrez des difficultés dans l’écriture, l’éxécution et l’interprétation ?

L’écriture d’une séquence accidentée

demande réglage et précision technique.

En me mettant au service de votre personnage et de votre scénario,

je vous propose de créer, caler

et répéter la routine ou le faux combat.

En prenant en compte vos envies,

vos possibillitées physiques et techniques,

je chercherais votre autonomie à pouvoir reproduire et jouer la même « chorégraphie accidentée » pour une tournée,

un tournage où récupération et endurance peuvent parfois être mis à rude épreuve.

Durée : Suivant le projet

 

© Film « Les malheurs d'Alfred » avec Pierre Richard & Anny Duperey (1972)

© Film « Speedy » avec Harold Lloyd (1928)

© Photo Lili La Gamelle

Stage au Daki Ling (2019)

© Photo Lili La Gamelle

avec Bénédicte Bosc & Tristan Zerbib (2016)

« À LA RUE »
TRAINING & PARKOUR CATASTROPHIC

Ce stage propose de se confronter à l'accident dans un environnement urbain.

Trottoirs, murs, bancs, barrières, arbres, buissons, escaliers, poteaux, panneaux,

aires de jeux, fontaines, abris bus, poubelles, … La ville et ses parcs sont un terrain

de jeu formidable pour un piéton empoté et malchanceux !

L’ambiance spécifique d’un espace public, les revêtements, les matériaux,

la circulation piétonne et automobile, la météo mais aussi le contexte politique

actuel demandent une capacité d’adaptation, une qualité d’écoute,

une concentration particulière et plus de maîtrise corporelle qu’un travail en salle. 

C’est pourquoi, il est nécessaire que je vous connaisse déjà et d’avoir assimilé

les bases techniques sur un autre stage. D’ailleurs, la plupart du temps,

cette proposition de stage émane d’anciens stagiaires.


Les matinées sont consacrées au training, à l'exploration et au briefing

des situations qui seront jouées en rue l'aprés-midi.

À noter qu'il est possible de venir tester une séquence de votre spectacle

car, en dehors de la technique, l'autre intérêt de ce stage est de se confronter

à un « vrai » public.

Suivant l’hospitalité des tenanciers de bar de la ville où se déroule le stage,

une situation « faux(sses) serveur(se)s et faux (sses) client(e)s »

est mise en place le dernier jour.

Ce stage est particulièrement destiné aux artistes comiques

qui jouent des spectacles de rue et qui souhaitent intégrer

une séquence accidentée dans leur spectacle.

DURÉE : ENTRE 2 ET 3 JOURS

© Photo Lili La Gamelle - Stage au Samovar (2019)

© Photo Lili La Gamelle

avec Aurélia Chalard & Benjamin Gorlier (2016)

© Photo Lili La Gamelle

avec Géraldine Blanquere (2016)

« L'ÉCRITURE CATASTROPHIC »

THÉORIE DE L'ACCIDENT, PRINCIPES D'ÉCRITURE
ET PRATIQUE ACCIDENTÉE

DU GRIBOUILLIS AU CHEF-D'ŒUVRE !

Ce stage a pour objectif d’apporter les bases techniques corporelles

de « La Comédie Accidentogène » et de faire assimiler les différentes notions

et étapes pour la construction d’une routine basée sur la catastrophe.

 

De la théorie à la pratique, il décortique la mécanique du rire basée

sur le gag physique et ses principes spécifiques d’écriture.

Super-objectif, objectif, état, émotion, intention, réaction, reconstruction,

élément déclencheur et répercussion de l’accident sur la situation, …

autant d’éléments à conscientiser, écrire, improviser et interpréter

afin de créer un numéro qui tienne debout contrairement au personnage.

 

Très dense au niveau des apports théoriques et des outils techniques,

il demande une forte motivation et de préférence, une solide

expérience de la scène.

 

Ce stage est particulièrement destiné aux artistes comiques

en cours de création d’une routine ou d’un spectacle.

 
DURÉE : ENTRE 5 ET 9 JOURS
 

© Photo Lili La Gamelle avec Hugo Latte (2019)

© Photo Lili La Gamelle - Stage au Daki Ling (2019)

« LA CRÉATION ACCIDENTOGÈNE »
DE L’IMPROVISATION MALADROITE
À L'ÉCRITURE SUR UNE TABLE BANCALE

Ce stage donne la possibilité de venir perfectionner voire aboutir

soit un numéro (entre 5 et 10 mn), soit une séquence de spectacle

déjà écrite ou en cours d’élaboration.

 

Les journées sont divisées en deux. Les matinées sont dédiées aux conseils

et aux outils techniques et les après-midis sont consacrées à la répétition

et aux retours sur le jeu. En fin de journées, les séquences sont présentées

au groupe afin d’être régulièrement confrontés à un public, pour voir

l’avancée du travail de chacun et pour éventuellement bien se marrer !

À l’issue de chaques passages, un retour individuel et un débrief

pour le travail du lendemain est effectué.

Suivant le lieu d’accueil du stage et l’avancé du travail de chacun,

une représentation (gratuite) est prévue devant un « vrai » public.

 

Ce stage est particulièrement destiné aux artistes comiques

en cours de création d’un spectacle et qui souhaitent intégrer

de la maladresse à leur écriture. Il est impératif d’avoir déjà suivi un autre stage

comportant les bases et idéalement « L’écriture Catastrophic »

car peu de temps est consacré à l’assimilation des techniques.

DURÉE : ENTRE 5 ET 9 JOURS

© Photo Lili La Gamelle avec Martin Boquien (2019)

« LE COACHING CATASTROPHIC »
ACCOMPAGNEMENT PERSONNAGISÉ

Vous souhaiter intégrer une séquence accidentée dans votre spectacle, dans un film ?

Vous partez de rien ou vous avez déjà commencé à travailler ?

Vous rencontrez des difficultés dans l’écriture, l’éxécution et l’interprétation ?

 

L’écriture d’une routine accidentée ou d’un faux combat demande réflexion,

réglage et précision technique. En me mettant au service de votre personnage

et de votre scénario, je propose de vous accompagner dans le processus

de création en partant de l’improvisation pour arriver à une écriture

qui tienne debout contrairement au personnage.

 

En prenant en compte vos envies, vos doutes, vos possibilités physiques

et techniques, je chercherais à vous amener à pouvoir reproduire

et jouer la même « chorégraphie accidentée », de manière autonome,

pour une tournée, un tournage où préparation, récupération

et endurance peuvent parfois être mises à rude épreuve.

DURÉE : SUIVANT LE PROJET

 

© Film « Le Cirque » avec Charlie Chaplin (1928)

« LA GRAVITÉ JOYEUSE »

CONFÉRENCE SUR LE BURLESQUE
 

Accompagnée d’une projection d’extraits des œuvres

cinématographiques et scéniques les plus représentatives,

cette conférence retrace l’histoire du burlesque de ses origines à nos jours.

 

Cette conférence peut faire écho avec le programme pédagogique

d’une école (ou d’une autre structure) et peut être agrémentée

de l’histoire sur « l’Art Clownesque » si vous le souhaitez.

 
DURÉE : MINI CATACONF’ 30MN - CATACONF’ COMPLÈTE : 1H
 

 

COMÉDIE

LA
ACCIDENTOGÈNE
L'Art de la Bourde,
de la Poisse
& Autres Catastrophysiques
L'Art de la Bourde, de la Poisse
& Autres Catastrophysiques
  • https://plus.google.com/117167403531
  • twitter-bird2-square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now